Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1

SUJET :

Quelques notes de Matherson, en vrac il y a 5 ans 1 mois #30754

  • Lamed
  • Portrait de Lamed Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Messages : 1331
  • Remerciements reçus 50
I) Kaiwan

Après pas mal de recherches, j'ai retrouvé une mention du nom de Kaiwan. En tout cas d'un nom s'en approchant, dans un essai sur les traductions de l'ancien testament.

Dans Amos 5:26, le mot kî·yūn est utilisé pour symboliser l'apostasie. On rencontre dans certaines taductions anglaise une translitération comme Chiun ou Kijun, tandis que d'autres optent pour une traduction, en général "étoile".

Tous ces choix de traductions découlent de la même supposition que kî·yūn est une référence au dieu mésopotamien "Kaiwanu" ou "Kaiwan", personnification de la planète Saturne et qualifié de "Dieu étoile".

Dans le texte hébreux, ce dieu saturnien est qualifié de "shiqqus" qui s'ignifie abominable ou dégoutant.

Dans les mythologie grecques et romaines, Saturne/Chronos est associé aux titans, divinités promordiales et géantes, auxquelles sont associés des actes monstrueux comme l'infanticide et l'antrhopophagie attribués à Chronos (notons qu'en ceci, le qualificatif de "Grand Dévoreur" s'applique parfaitement à Saturne). Ces dieux, qui existent avant l'ère de la civilisation, sont vaincus par les dieux de la grèce antique lors de la titanomachie, guerre qui oppose les dieux de la civilisation à ces anciens dieux barbares.

On retrouve une vision similaire dans la mythologie nordique, ou les géants (jötnar), également divinités primordiales, sont vaincus par les Aesir (un panthéon plus proche de celui connu dans la grèce antique qu'on ne pourrait le croire) et chassés du monde des hommes.

Si l'association à Saturne n'est pas systématique, le même motif de retrouve dans de nombreuses mythologie et religions: les anciennes déités, épouventables et repoussantes, sont chassées pour laisser place à la civilisation et à un panthéon moins effrayant. Je craint que nos recherches sur le Roi en Jaune ne nous en apprenne plus sur la réalité qui se cache derrière ce mythe universel.

II) Astrologie et symbolique des étoiles et planètes

Le signe du taureau est important dés le néolithique, ou les hommes identifient les pleiades et associent leur apparition dans le ciel au début des moissons. Elles garderont cette importance dans toutes les civilisations agricoles de l'hémisphère nord. Nous avons là l'origine du symbolisme astrologique du taureau: signe terrestre, bienveillant, associé à l'agriculture, puis par association à tout ce qui concerne le monde matériel et les problèmes d'ordre pratique.

Les associations traditionnelles du signe du taureau tournent pour la plupart autour de ce thème, et ne nous sont pas d'une grande aide.

Voici par contre quelques faits intéressant que j'ai pu réunir:

- Ptolélée, dans son Tetrabiblos, affirme que le 1er décan du signe du Taureau est gouverné par Mercure, le deuxième décan par la Lune, et le troisième décan par Saturne. Ceci ne correspond pas aux attributions habituelles (Vénus, Lune), mais les aspects positifs de saturnes sont néanmoins en résonance avec les thèmes du taureau quand ils évoquent le travail, la patience et l'endurance;

- En astrologie sidérale (respectant la précession des équinoxe et donc basée sur la position réelle des étoiles dans le ciel), Saturne était dans le signe du scorpion (3eme décan) durant toute l'année 1926. Il exerce dans cette position une influence opposée à celle qu'il exerce dans le signe du taureau. Saturne en Scorpion est un signe très négatif pour les natifs du taureau;

- Saturne est passé dans le Sagitaire en 1927 et arrivera dans le Capricorne en 1929 (1er passage du 16 mars au 19 mai, retour dans le Sagitaire puis à nouveau dans le Capricorne à partir du 1er décembre. Il y restera jusqu'en 1932). Le signe du Capricorne est dominé par Saturne et évoque une symbolique voisine. Saturne y exerce son influence la plus puissante. Peut être ces dates peuvent-elle avoir une importance pour nous. Saturne ne repassera dans le Capricorne avant 26 ans (Saturne opère un tour du zodiaque en 29 ans environ).

- le nom d'Aldebaran vient de l'arabe al-dabarān, qui s'ignifie "celui qui suit", ce qui fait référence à l'impression qu'il donne de suivre les pleiades. Dans la mythologie Indienne, Aldebaran est parfois symbolisée par une jeune femme nommée Rohini qui, déguisée en antilope à la fourure rouge, est poursuivie par son père lubrique, Mriga sous la forme d'un cerfs. La symbolique de l'inceste, de celle qui est à la fois mère et épouse, est bien connue de ceux qui étudient le Roi en Jaune.

- les Hyades comme les Pléïades sont, dans la mythologie grecques, toutes filles du titan Atlas, mais sont toutes d'une façon ou d'une autres associées à Zeus et/ou à d'autres dieu du panthéon classique, symbolisant une forme de transition entre le règne des titans et celui des Dieux. Alliées et parfois épouses de ces derniers, elles sont également affiliées aux anciens géant, ce qui peut laisser penser que l'ancien panthéon garde une forme d'influence sur le monde des hommes. Vu sous cet angle, leur symbolisme rassurant devient source d'inquiétude.

Je ne sais pas trop ou tout cela nous mène, mais peut être que ces notes me seront utiles dans mon étude des deux livres qui nous intéressent.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Quelques notes de Matherson, en vrac il y a 5 ans 1 mois #30756

  • le_prisoner
  • Portrait de le_prisoner
  • Hors Ligne
  • Messages : 1402
  • Remerciements reçus 15
Whaouuuuuuu quel boulot !!! et en plus il n'y a pas que des conneries !! lol ;)

De toute façon je gratifie toujours le travail perso !!! lol

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Quelques notes de Matherson, en vrac il y a 5 ans 1 mois #30757

  • Lamed
  • Portrait de Lamed Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Messages : 1331
  • Remerciements reçus 50

le_prisoner écrit: et en plus il n'y a pas que des conneries !!


Il y en a quand même quelques unes puisque bien que Matherson affirme donner des indications relevant de l'astrologie sidérale, il a oublié d'appliquer l'Ayanamsa. Voici des Ephémérides qui devraient être *un peu* plus justes...

1926
1927
1928
1929

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Lamed.
  • Page :
  • 1
Temps de génération de la page : 0.144 secondes